Excès de sébum : faux pas capillaire ou problème d’hormones?

Assalamou aleykounna les filles.
photo (50)
 
Alors on vous a manqué hein^^? On continue dans notre lancée, passionnée par le mystère du no poo. L’on vous expliquait ici et en quoi les principaux vecteurs du noo poo. Phénomène en vogue ou sursaut écolo-psychologico-rebelle ,le no poo ne peut se résumer en un  bannissement définitif du shampoing industriel de votre routine capillaire. Cela va beaucoup plus loin. Il est  également question de prendre soin de ses cheveux autrement, de les nourrir, les hydrater autrement ; en espaçant les shampoings notamment. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que les fréquences de lavage  y sont pour beaucoup dans la dévitalisation de nos tifs. Plus les shampoings seront éloignés, mieux vos cheveux se porteront.
C’est donc le principe inhérent au no poo : se laver les cheveux le moins souvent possible. On passe ainsi de 2 à 3 shampoings par semaine à 1 shampoing tous les 5 jours, voire 1 seul shampoing hebdomadaire. Il est vrai, qu’au prime abord ,il est difficile de se dire que l’on ne se lavera pas les cheveux, qu’on devra tenir tout ce temps sans se demander si nos cheveux ne seront pas sales, gras, etc…pour ne tout simplement  pas se demander si nous ne sommes pas  , euh,, hum. Vous aurez compris^^.. Tout est une question d’habitude les jolies. L’on pourrait croire que l’excès de sébum résulte de l’absence de lavage, mais il n’en est rien. C’est un cercle vicieux dans lequel bon nombre d’entre nous sont tombées. On les sent sales, on les lave.
Certaines ressentent même le besoin de les laver tous les jours, ces cheveux poisseux, cet excès de sébum nous excèdent)). Le souci c’est  qu’à ce rythme effréné votre cuir chevelu s’irrite, il cherchera donc à se protéger de cette agression en produisant davantage de sébum. Nous voilà donc dans un cercle vicieux qui n’en finit plus. Il faut donc prendre le problème à bras le corps. Mais pour trouver une solution efficace et durable, il faut trouver la cause de cet excès de sébum. Parmi les causes de celui-ci, on note :
Des problèmes hormonaux :
Vous avez les cheveux gras et la peau grasse ? Il se peut qu’un dérèglement hormonal soit à l’origine de cet excès de sébum. Dans ce cas là demandez conseil à votre dermatologue.
La pollution, la malnutrition, le stress : Ce sont souvent des facteurs que l’on oublie et qui pourtant ont une grande influence sur notre santé mentale et physique. Dès lors que l’on remarque que la peau n’a pas de problème, qu’elle est sèche ou normale, et que les cheveux, en revanche, connaissent des soucis de sébum, l’on comprendra que le souci du cuir chevelu résulte d’un mauvais entretien de celui-ci. Ou l’inverse. Il faudra donc y remédier et le plus naturellement possible. 
 
Voici quelques gestes à faire au quotidien :
  • Se brosser les cheveux tous les jours de la racine vers les pointes, de tous les côtés : de gauche à droite, la tête à l’envers, etc. Le but étant de répartir au mieux le sébum dans toute votre chevelure.
  • Pensez également à changer de taie d’oreiller à chaque fois que vous lavez vos cheveux : une tête propre sur un oreiller propre^^.
  • Faites des masques au ghassoul . Celui-ci  est très efficace  pour votre visage et votre peau, car il agit comme une éponge, en absorbant l’excès de sébum.

photo 3 (5)

  • Évitez les shampoings bourrés de produits chimiques. Il existe des alternatives . Privilégiez des shampoings bio sans SLS , silicone, et compagnie. Les plus courageuses feront des poo home made^^.
  • Les shampoings secs à la fécule de maïs sont également un bon moyen de pallier à ce problème de gras .

photo (49)

  • Pensez également à laver régulièrement votre brosse à cheveux. Débarrassez-la des cheveux qui l’habitent^^, puis répartir du bicarbonate sur toute la surface, laissez agir quelques instants et rincez à l’eau chaude.

photo (48)

  •  Et enfin, vous l’aurez compris, ESPACEZ VOS SHAMPOINGS ! Prenez votre mal en patience, cela prendra le temps qu’il faudra mais vos cheveux vous diront merci !
Si vous aimez, n'hésitez pas à partager !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

No Comments

Leave a Comment